Bioflavonoïdes

Ce sont des métabolites végétaux tels que la quercétine, l'hespéridine et la rutine (il y en a plus de 4 000).

Responsables de la couleur vibrante des fruits, des légumes et des fleurs, ils protègent contre les rayons UV du soleil, l'attaque des pathogènes et autres effets néfastes (pollution, lumière bleue, âge, etc.).

 

Ils neutralisent les espèces réactives de l'oxygène en faisant don d'un de leurs électrons, en stabilisant la molécule et en cassant le processus oxydatif, résultant en une peau plus saine.

Gallate d'épigallocatéchine

C'est une catéchine abondante dans le thé, connue pour être un puissant antioxydant et pour prévenir l'apoptose cellulaire (mort cellulaire) en régulant la caspase-8 et -3. Dans les études scientifiques, le traitement EGCG a augmenté l'expression des gènes liés à la synthèse des NMF (facteurs hydratants naturels), y compris la filaggrine (FLG), la transglutaminase (TGM) -1 et la synthase d'acide hyaluronique (HAS) -1,2 et 3. Aussi Il s'est avéré plus efficace que le rétinol en ce qui concerne les niveaux de filaggrine et est connu pour être non cytotoxique à des concentrations de 25 µm. Il a un effet positif en réduisant la génération de mélanine, les rides et l'hydratation de la peau. Il est présent en plus grande quantité dans le thé blanc et vert. Vous le trouverez chez caps protect et désodorant.